Sarriette des montagnes

2.2016.00

Effacer
Comparer

Description

Sarriette:  Satureja montana

Partie de la plante utilisée: Sommités fleuries

Produits certifié AB.

Sachet 25g, 30g, 50g, 100g, 200g.

Utilisation

 

La sarriette est tonifiante, dynamisante. C’est l’amie de la digestion.

Préparation

  • En infusion: Dans une casserole, remplir 3/4 L  d’eau froide mettre 30 à 40g de sommités fleuries de sarriette , faire chauffer votre préparation  et la porter jusqu’à frémissement. Éteindre le feu, couvrir la casserole et laisser infuser 10mn. Filtrer votre tisane. Boire une tasse après chaque repas.
  • En cuisineAussi appelée “poivre d’âne”  ou encore “pèbre d’aï “(poivre d’âne en provençal) ou encore “herbe aux haricots”, la sarriette a longtemps été utilisée pour remplacer le poivre et relever les plats. Elle trouve tout naturellement sa place dans la cuisine méditerranéenne mais pas seulement car dans de nombreuses régions du monde, elle est considérée comme un condiment idéal. Elle peut donc parfumer toutes les viandes, le poisson, les légumes, légumineuses et féculents. Elle parfume les ragoûts, les bouillons et marinades, les farces, les pâtés et autre charcuterie ainsi que les mets à cuire au barbecue. Crue, elle apporte un goût unique aux salades et à la vinaigrette. Elle peut être associée à bien d’autres épices et aromates.

Le saviez-vous?

  • Dans l’Antiquité, les romains associaient la Sarriette aux satyres de la mythologie qui organisaient des orgies en l’honneur de Dioysos.
  • Depuis les temps reculés on a attribué des qualités aphrodisiaques à la Sarriette ce qui lui valut son surnom de “Plante du Boheur”.
  • Ovide vante ses mérites dans son “Art d’Aimer”.
  • Saint Hildegarde la recommandait contre la goutte, les pertes blanches et l’arrêt des régles chez les femmes.
  • Au Moyen-Âge, sa réputation scandaleuse lui valut d’être interdite dans les jardins des monastères.
  • Le Marquis de Sade en fourrait les chocolats qu’il offrait à ses jeunes invitées ce qui valut des ennuis judiciaires.
  • Maurice Mésségué la considére surtout comme plantes stimulante, aux propriétés digestives et carminative.
  • La sarriette est un des composant (avec la cannelle et le clou de girofle) de la tisane du Dr Paul Belaiche, pour contrer une attaque virale, particulièrement la grippe.
  • La sarriette est l’une des 5 herbes de Provence” avec le thym, le romarin, la marjolaine et l’origan.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sarriette des montagnes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *