Lamier blanc

2.2015.50

Effacer
Comparer
UGS : ND Catégorie :

Description

 

Lamier blanc Lamium album

Partie de la plante utilisée: Sommités fleuries et  feuilles

Produit certifié AB,

Sachet de 25g, 30g, 50g, 100g, 200g.

Utilisation

 

  C’est l’amie de toutes les femmes, de la digestion, de l’ appétit et de l’élimination.

Préparation

 

  • Infusion: Dans une casserole, remplir 3/4 L  d’eau froide mettre 2 à 3 cuillères à soupe de feuilles de lamier blanc , faire chauffer votre préparation  et la porter jusqu’à frémissement. Éteindre le feu, couvrir la casserole et laisser infuser 10 mn. Filtrer votre tisane. Boire 3 mugs par jour

Précaution

 

Contre-indication: Aucune connue

Le saviez-vous?

 

Le lamier blanc est communément appelé ortie blanche, ortie morte ou  fausse ortie. Ce n’est pas une ortie véritable (genre Urtica). Elle ne pique pas. Les fleurs blanches et la tige à section carrée permettent de la distinguer sans équivoque.

Histoire et vertus traditionnelles:

Au Moyen-Âge, le lamier blanc servait de coloration des cheveux et au traitement  des plaies purulentes.

Au XVème siècle, le médecin Belge, Rembert Dodoens préconisait le lamier blanc pour les pertes blanches. D’autres médecins de l’époque, le proposaient pour les hémorragies.

Fin du  XIXème et début XXème siècle, Le Docteur Henri Leclerc, après l’avoir étudié, le recommandait à la fois contre les leucorrhées et contre les pertes utérines.

En cuisine: Les jeunes feuilles  fraîches sont comestibles et peuvent être consommées en salades ou être cuisinées comme des légumes. Les fleurs sont également comestibles.

 

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Lamier blanc”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *