Plantain 

2.2015.50

Effacer
Comparer
UGS : ND Catégorie :

Description

Plantain Plantago lanceolata 

Partie de la plante utilisée: feuilles coupées

Produits certifié AB.

Sachet 25g, 30g, 50g, 100g, 200g.

 

Utilisation

 

Bien être respiratoire, astringent, transit, apaisant, apaisant pour les yeux.

Préparation

 

  • Infusion: Dans une casserole, remplir 3/4 L  d’eau froide mettre 2 à 3 cuillères à soupe de  feuilles de plantain , faire chauffer votre préparation  et la porter jusqu’à frémissement. Éteindre le feu, couvrir la casserole et laisser infuser 10mn. Filtrer votre tisane. Boire 3 mugs par jour.
  • En cuisine, les  jeunes feuilles tendres de plantain se récoltent au printemps et à l’automne et  se consomment cru dans les salades. Cuites, elles peuvent accommoder les soupes de légumes ou se consommer en beignets.

Idée de Recette: extrait du livre “Sauvages & comestibles” Marie-Claude Paume.

Gratin de choux fleur au plantain lancéolé,

Hacher une poignée de jeune feuilles de plantain lancéolé. Les incorporer dans une sauces blanche avec des choux fleurs préalablement cuits. Couvrir de Comté rappé, mettre au four dans un plat en terre 20 à 30 mn.

 

Précaution

 

Aucune précaution d’emploie connue à ce jour.

Le saviez-vous?

 

  • Selon Pline l’Ancien (naturaliste du 1er siècle après JC) , on utilisait le plantain pour soigner 24 maladies. Il arrêtait les saignements et  favorisait  la cicatrisation.
  • Les paysans connaissent bien le plantain comme pansement d’urgence en cs de blessure.
  • Les indiens utilisaient les feuilles du plantain pour soigner les écorchures, les foulures, les irritations oculaires et les piqûres d’ortie.
  • Au début du XXème siècle, le curé herboriste suisse Johann  Kunzle, écrit que « le plantain est utilisé, quelle que soit l’espèce, avec la racine, la plante avec les feuilles, la fleur et les graines. Il purifie comme aucune autre plante ne peut le faire le sang, les poumons et l’estomac et est indiqué pour cette raison aux personnes anémiques ou dont le sang est de mauvaise qualité, dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, qui ont des exanthèmes, des dartres ou qui toussotent, qui sont enroués, et restent maigres comme des clous même si on les gave comme des oies » extrait du livre: “l’art de guérir”.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plantain ”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *